décembre 12

0 comments

Les étapes de création d’une entreprise offshore

La notion de société offshore n’est plus méconnue du grand public. C’est un concept qui prend de plus en plus d’ampleur sur le marché de l’entreprenariat. La création de ce type d’entreprise présente de nombreux avantages. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, de nombreux entrepreneurs optent pour cette option. Mais pour réussir ce type de projet, il faut savoir procéder par étape et préparer efficacement les démarches de création. Que peut-on dire sur le sujet ? 

Récolter toutes les informations nécessaires 

Avant de se lancer dans un projet de création de société offshore, il convient de se renseigner sur les caractéristiques de ce type d’entreprise ainsi que des différentes démarches à entreprendre. Une société offshore se distingue des entreprises classiques par sa fiscalité. Comme ce sont des sociétés établies dans les pays dit « paradis fiscaux », le niveau d’imposition est donc très avantageux. Par ailleurs, il est indispensable de se renseigner sur les règles juridiques propres à chaque territoire.

Afin de définir au mieux les types d’activité à proposer il faut également se renseigner sur les spécificités du marché. Il est important de déterminer à l’avance les secteurs en plein essor pour orienter facilement le choix des produits et services. 

Rechercher des collaborateurs et des investisseurs

Une fois que toutes les informations nécessaires sont à disposition, on peut procéder à la recherche des collaborateurs et des investisseurs. Pour faciliter cette démarche, il est important de savoir exposer la nature du projet dans les détails. Une analyse des dépenses à engager ainsi que des bénéfices et des profits sera aussi indispensable. Certes, une société offshore ne nécessite pas de capital minimum, toutefois, la réalisation des différentes actions marketing requière un certain financement. De plus, il faut veiller à ce que tout se déroule dans la transparence. Chaque élément du projet doit être connu par tous les collaborateurs et les actionnaires de l’entreprise. Cela permet aussi de mesurer facilement les risques. 

Choisir le pays d’implantation

Qui dit société offshore dit paradis fiscal. Pour la création de ce type d’entreprise, il faut donc penser à un pays d’implantation. C’est également une étape importante qui nécessite une grande analyse. Il est bien de noter que les avantages fiscaux varient selon les pays. En effet, certains territoires présentent plus de points forts que d’autres. Il convient donc de se renseigner au maximum sur la fiscalité et les réglementations du pays avant de faire un choix. La sélection du territoire doit aussi se faire selon le type d’activité de l’entreprise offshore. Par exemple, pour une offshore d’impôt export il est conseillé d’opter pour un pays qui ne figure pas dans la liste noire des paradis fiscaux. Il faut également prendre en considération les différentes garanties offertes selon le territoire. 

Actuellement, on constate que la plupart des investisseurs optent pour les pays d’Asie pour la création d’une entreprise offshore. En effet, ces derniers offrent plus d’avantages en termes de fiscalité. On peut par exemple citer la Thaïlande, le Vietnam, le Cambodge, etc. Pour faire le bon choix, une comparaison de toutes les possibilités est toujours la bienvenue. 

Constituer la société et ouvrir un compte bancaire

Une fois que le plan de création est finalisé, on peut se lancer dans la constitution de la société offshore. Tous les collaborateurs doivent être présents pour la création de l’entreprise. Dans cette étape, il convient de rassembler tous les documents indispensables à la création. Il faut penser à toutes les pièces justificatives, les pièces d’identité, les justificatifs de domicile, etc. Selon le paradis fiscal choisi, les pièces demandées pour la création de la société ne sont pas tous les mêmes. Il faudrait se renseigner afin de pouvoir les préparer à l’avance. 

Par la suite, on peut procéder à une ouverture de compte bancaire à l’étranger. La création d’une entreprise offshore nécessite le choix d’une banque. Tout comme pour les documents, les démarches pour l’ouverture d’un compte varie selon le paradis fiscal. Par exemple, dans certains pays, il est impératif de se présenter physiquement auprès de la banque pour effectuer les signatures de tous les papiers d’ouverture. Pour d’autres, la présence physique n’est pas requise pendant l’ouverture. Actuellement, l’ouverture de compte offshore est de plus en plus difficile comme le cas des Emirats Arabes Unis ainsi que de Dubaï. Toutefois, on peut toujours trouver des solutions adaptées en faisant appel à des professionnels en matière de création de société offshore. 

Mettre en place une stratégie marketing

Pendant la création d’une entreprise offshore, il faut également penser à une stratégie marketing. Cette dernière permet de définir les champs d’actions ainsi que les moyens utilisés pour mener à bien le développement des activités de la société. La mise en place d’une bonne stratégie marketing nécessite une analyse approfondie du marché, des clients cibles et des produits à proposer.

Il faut se fixer des objectifs et définir les actions à entreprendre pour les atteindre. Il est bien de noter que pour une entreprise offshore, la stratégie marketing se base notamment sur le marketing digital. Pour faire simple, c’est l’ensemble de toutes les solutions digitales que l’on utilise pour faire connaître l’entreprise et mettre en avant son image de marque. Différentes solutions se présentent pour une campagne marketing digitale réussie. On peut par exemple citer la création de site internet pour l’entreprise, le référencement du site web, le partage des contenus et des informations sur différents réseaux, etc. 

Se faire accompagner par des experts en création de société offshore

Puisque la création d’une entreprise n’est pas une chose facile, l’accompagnement d’un spécialiste en la matière peut être d’une grande aide. L’idéal c’est de choisir un expert établi dans le territoire d’implantation. Ainsi, vous profiter d’un avis expérimenté et pleine connaissance du marché du pays. 

Il est bien de noter qu’un accompagnement professionnel permet de limiter les risques et surtout d’éviter les erreurs dans toutes les démarches. Comme un spécialiste maîtrise tous les éléments de son territoire, il pourra fournir des conseils tout au long des démarches de création. En général, ces professionnels sont connus comme étant des « corporates service provider ». Ils fournissent des conseils avisés ainsi que des solutions personnalisées, et ce, conformément aux exigences et aux besoins des entrepreneurs. En évitant l’accompagnement d’un spécialiste on peut compromettre la réussite du projet. 

Le professionnel se chargera également de rassembler tous les dossiers et les documents indispensables pour la création de l’entreprise offshore. C’est donc une solution qui vous fera gagner du temps. De plus, cela vous permettra de faire des économies sur votre budget.


Tags

avantages offshore, création offshore, étapes de création


Aussi à lire ...

Laissez votre commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Profitez de notre expérience en création d'entreprise